Pourquoi ce titre mystérieux, cette appellation peu flatteuse ? Laissez-moi vous expliquer...

Comme vous le savez j'habite à la campagne [Nord-Finistère... Blablabla... Petite maison en bord de mer... Blablabla... Loin de tout... Blablabla...] et même si j'aime les champs, les fleurs, la mer, le vent et les embruns [un peu...] je reste une citadine dans l'âme. Le shopping, les restos branchés, les bars à cocktails,... J'adore ça ! Même si, entendons nous bien, je suis loin d'être une fashonista/une nana "in" mais j'aime les boutiques, la ville et l'animation. Si bien que lorsqu'on doit rejoindre des amis à Brest, pour une soirée au restaurant ou une sortie quelconque, on en profite souvent pour partir à la journée. Parce qu'une virée à Brest, c'est une expédition de près d'une heure [et une heure de voiture juste pour un ciné ou un resto ce n'est pas rien quand même !] ;-) ! Après avoir passé l'après-midi à courir entre le grand suédois, le centre commercial et le cinéma, il est grandement nécessaire de prévoir un gros raccord maquillage avant de retrouver les copains !

Oui mais voilà, la dernière fois, alors qu'il était temps de grimper en voiture pour quitter notre petit coin de verdure, impossible de mettre la main sur une pochette dans laquelle transporter mon petit nécessaire de beauté !!! J'ai un demi-million de fermetures éclair et de boutons pression, des kilomètres de tissus [oui oui tout ça... Enfin d'après Chéri !] et pas une seule pochette digne de ce nom ! Si bien que, en ce jour de janvier [rolala qu'est-ce que j'ai honte...], j'ai fourré mes affaires dans un vulgaire sac en plastique... Oui oui, vous lisez bien... Un de ces pochons transparent qui m'a servi à ramener les bananes du supermarché !!! Après avoir prudemment caché l'horrible sac dans la boîte à gants, je me suis jurée de remédier à cet épineux problème avant notre prochaine sortie !

Et justement, samedi dernier nous avions prévu une nouvelle sortie brestoise. Étant en congé jeudi je me suis attelée à la confection d'une pochette plus adéquate qu'un monstrueux sachet à bananes ! Pour ma toute nouvelle et toute belle pochette j'ai choisi un tissu graphique couleur moutarde acheté chez Centrakor et une suédine grise foncée trouvée aux Puces des Couturières du Rheu. J'adore cette suédine même si elle a fortement tendance à me porter la poisse : tout ce que j'ai réalisé avec elle a fini dans le sac spécial "ratés". J'ai souhaité une forme arrondie à la base, pour changer un peu. Au final je ne suis qu'à moitié satisfaite... Mais c'est une moitié suffisante ! C'est toujours mieux que le sac plastique de la honte, non ??? Et puis j'adore les couleurs. Allez, je vous montre !

P1200347

P1200346

P1200357

P1200348

P1200343

Pour la petite histoire [oui encore une !] c'est la première fois que j'utilisais un cutter rotatif pour effectuer les découpes. Je suis allée chez mes parents il y a quelques semaines et en discutant avec mon Pôpa j'apprends qu'il en a acheté un, n'en ayant pas il me le montre, je m'exatsie devant et pour finir il me le donne ! Super gentil mon Papounet !! C'est fou le temps que ça m'a fait gagner !

LA QUESTION DU JOUR : en tant que créatrice/couturière vous êtes vous senti honteuse face à un événement de ce type ? Y a-t-il quelque chose que vous auriez pu/du faire et que vous n'avez pas réalisé ?

Je vous souhaite une belle journée et je vous dis à très bientôt !